Géomatique

[QGIS] QGIS: Lissage simple d'une carte

Georezo.net - 13/12/2017 - 19:58

Bonjour,

je suis débutante sous QGIS mais je pense que ce que j'essaye de faire n'est pas si compliqué!

A partir de la couche de raster "Chef-lieux" de France disponible sur le site de l'IGN et des données de l'INSEE sur l'évolution de la population dans chaque commune entre 2009 et 2010; je suis parvenue à réaliser une carte en graduant l'évolution (par quantiles).

Rendu: un point d'une couleur plus ou moins intense selon la couleur.

Cette carte, je cherche à la lisser (esprit "carte de chaleur").

J'ai essayé les méthodes interpolation et carte de chaleur sans grand succès.

Auriez-vous des indications à me donner ?

Merci d'avance.

Catégories: Géomatique

[QGIS] Re: QGIS 2.14 + plugin Isochrone d'Olivier Maury: message d'erreur

Georezo.net - 13/12/2017 - 19:06
Nombre de message(s) précédent(s) : 6

Bonsoir à tous,

je me permets de revenir vers vous...je suis toujours confronté à des messages d'erreur lors de l'utilisation du plugin. je travaille sous windows avec qgis 2.14. J'ai listé les différents prérequis pour utiliser ce plugin grace à la doc suivante : http://www.geoinformations.developpemen … 7a79bd.pdf  et aussi grace au post georezo suivant : https://georezo.net/forum/viewtopic.php?id=106436

J'ai bien installé les extensions nécessaires. J'ai fait la demande de clef auprès de l'ign en spécifiant l'ip de ma station. De plus, j'ai bien veillé à cocher l'option "isochrones" lors de cette étape. J'ai bien recu la clef. j'ai bien modifié le fichier param.py en remplaçant la clef par défaut avec  la nouvelle clef reçue que ce soit pour le plugin nommé "Isochrone" et "Multi_Isochrone".

Malheureusement, je suis confronté à des messages d'erreurs python. Voici le message pour le plugin Isochrones :

Code:

Code:2017-12-13T18:43:54 1 Traceback (most recent call last): File "C:/Users/image83/.qgis2/python/plugins\isochrone\ISOCHRON_XY.py", line 67, in coord_clic dlg = Dialog() File "C:/Users/image83/.qgis2/python/plugins\isochrone\ISOCHRON_XY.py", line 166, in __init__ self.ui.setupUi(self) File "C:/Users/image83/.qgis2/python/plugins\isochrone\ISOCHRON_XY.py", line 189, in setupUi if layer.wkbType()==QGis.WKBPoint: AttributeError: 'OpenlayersLayer' object has no attribute 'wkbType'

Voici les messages recus pour l'autre plugin, Multi-isochrones :

Code:Code: 2017-12-13T18:43:54 1 Traceback (most recent call last): File "C:/Users/image83/.qgis2/python/plugins\isochrone\ISOCHRON_XY.py", line 67, in coord_clic dlg = Dialog() File "C:/Users/image83/.qgis2/python/plugins\isochrone\ISOCHRON_XY.py", line 166, in __init__ self.ui.setupUi(self) File "C:/Users/image83/.qgis2/python/plugins\isochrone\ISOCHRON_XY.py", line 189, in setupUi if layer.wkbType()==QGis.WKBPoint: AttributeError: 'OpenlayersLayer' object has no attribute 'wkbType

'


Sauriez vous m'éclairer? On peut remarquer dans les messages d'erreur que les chemins montrent parfois des slash / et antislash \ . Serait ce une source d'erreur? Si oui, comment résoudre ce problème? La seule condition que je n'ai pas rempli qui pause peut etre problème concerne le proxy. la doc du plugin stipule "qu'il faut utiliser le proxy internet et non le proxy de qgis. Il faut donc paramétrer son proxy system avec le meme paramétrage que celui de qgis...Sauriez vous me dire comment faire celà?

Si vous voyez d'autres sources d'erreurs potentielles, merci de bien vouloir m'éclairer...je n'arrive pas à trouver le mail/contact du développeur, une personne pourrait elle me le communiquer ?

Par avance, un grand merci ! J'avoue etre totalement bloqué.

Catégories: Géomatique

[QGIS] Re: QGIS 2.14: Probleme Multi_isochrone

Georezo.net - 13/12/2017 - 18:56
Nombre de message(s) précédent(s) : 20

Bonsoir à tous,

je me permets d'écrire à mon tour sur cette chaine de discussion. je suis également confronté à des messages d'erreur lors de l'utilisation du plugin. je travailel sous windows avec qgis 2.14. J'ai listé les différents prérequis pour utiliser ce plugin grace à la doc suivante : http://www.geoinformations.developpemen … 7a79bd.pdf  et aussi grace à ce post georezo.

J'ai bien installé les extensions nécessaires. J'ai fait la demande de clef auprès de l'ign en spécifiant l'ip de ma station. De plus, j'ai bien veillé à cocher l'option "isochrones" lors de cette étape. J'ai bien recu la clef. j'ai bien modifié le fichier param.py en remplaçant la clef par défaut avec  la nouvelle clef reçue que ce soit pour le plugin nommé "Isochrone" et "Multi_Isochrone".

Malheureusement, je suis confronté à des messages d'erreurs python. Voici le message pour le plugin Isochrones :

Code:2017-12-13T18:43:54 1 Traceback (most recent call last): File "C:/Users/image83/.qgis2/python/plugins\isochrone\ISOCHRON_XY.py", line 67, in coord_clic dlg = Dialog() File "C:/Users/image83/.qgis2/python/plugins\isochrone\ISOCHRON_XY.py", line 166, in __init__ self.ui.setupUi(self) File "C:/Users/image83/.qgis2/python/plugins\isochrone\ISOCHRON_XY.py", line 189, in setupUi if layer.wkbType()==QGis.WKBPoint: AttributeError: 'OpenlayersLayer' object has no attribute 'wkbType'

Voici les messages recus pour l'autre plugin, Multi-isochrones :

Code:2017-12-13T18:43:54 1 Traceback (most recent call last): File "C:/Users/image83/.qgis2/python/plugins\isochrone\ISOCHRON_XY.py", line 67, in coord_clic dlg = Dialog() File "C:/Users/image83/.qgis2/python/plugins\isochrone\ISOCHRON_XY.py", line 166, in __init__ self.ui.setupUi(self) File "C:/Users/image83/.qgis2/python/plugins\isochrone\ISOCHRON_XY.py", line 189, in setupUi if layer.wkbType()==QGis.WKBPoint: AttributeError: 'OpenlayersLayer' object has no attribute 'wkbType

'


Sauriez vous m'éclairer? On peut remarquer dans les messages d'erreur que les chemins montrent parfois des slash / et antislash \ . Serait ce une source d'erreur? Si oui, comment résoudre ce problème? La seule condition que je n'ai pas rempli qui pause peut etre problème concerne le proxy. la doc du plugin stipule "qu'il faut utiliser le proxy internet et non le proxy de qgis. Il faut donc paramétrer son proxy system avec le meme paramétrage que celui de qgis...Sauriez vous me dire comment faire celà?

Si vous voyez d'autres sources d'erreurs potentielles, merci de bien vouloir m'éclairer...je n'arrive pas à trouver le mail/contact du développeur, une personne pourrait elle me le communiquer ?

Par avance, un grand merci ! J'avoue etre totalement bloqué.

Catégories: Géomatique

[Géo communiqué] Trimble MX7 : la solution de Mobile Mapping SIG simple et abordable

Georezo.net - 13/12/2017 - 18:33

Adresse de l'expéditeur : herve.wysocinski AT d3e.fr

La solution de Mobile Mapping Trimble MX7 est une solution novatrice pour la collecte de données SIG sur le terrain, avec une productivité et une facilité de mise en œuvre déconcertantes. Un système de prise de vues haute résolution à 360°, représentant 90% d'une sphère, est associé à un récepteur GNSS centimétrique et une centrale inertielle de haute précision.

La suite logicielle Trimble MX assure la gestion, l'extraction et l'analyse des données structurées sous forme de Points, Lignes et Surfaces et leurs attributs associés. Les positions sont déterminées à partir des panoramas géoréférencés haute résolution produits à partir du Trimble MX7. La précision obtenue est typiquement décimétrique en XY et Z.

Les applications sont nombreuses : cartographie SIG, levé de corps de rue, signalisation horizontale et verticale, TLPE (Taxe Locale sur la Publicité Extérieure), inventaire et expertise de patrimoines arborés, étude d’urbanisme, aménagement routier, planification de travaux d'élagage, état des chaussées, état avant/après travaux, inventaire patrimonial…

La solution de Mobile Mapping Trimble MX7 est distribuée en France par la société D3E Electronique, société du Groupe JLB Global Technology, spécialisée dans la distribution d’outils d’inventaire et mise à jour de bases de données SIG et topographie.

Retrouvez-nous lors des journées de présentation organisées à Troyes le 15 mars 2018, Nantes le 5 avril 2018, et Paris le 17 mai 2018. Inscriptions : www.d3e.fr/JourneesMX7-2017.php

Plus d’information sur www.d3e.fr/gps/gps.html
Contact : gps AT d3e.fr – Tél. : 03 25 71 31 54

Catégories: Géomatique

Urban Floods Adaptation and Sustainable Drainage Measures

bentley.com - 13/12/2017 - 17:52

Press Coverage

MDPI, Switzerland

Read the article
Catégories: Géomatique, On en parle

BP wins Bentley's top honors for Oman gas project

bentley.com - 13/12/2017 - 17:37

Press Coverage

Gulf Daily News, Middle East

Read the article
Catégories: Géomatique, On en parle

[QGIS] Re: QGIS: erreur de rendu couche bâti

Georezo.net - 13/12/2017 - 16:29
Nombre de message(s) précédent(s) : 7

Autant pour moi je m'était trompé de référentiel ce n'était 3945 mais 3857. C'est parfait ils s'affichent à nouveau.
Encore merci pour les explications, la solution et le temps passé.

Cordialement

Catégories: Géomatique

[Job] [STAGE] Géomaticien(ne) / Cartographe - France

Georezo.net - 13/12/2017 - 16:03


Envie d’intégrer notre pôle SIG et de vous former au côté de nos experts géomaticiens ?
Le groupe Citadia intervient sur les domaines clés de l'urbanisme : la planification et les études urbaines à toutes les échelles. Aujourd'hui, Citadia et sa filiale Even Conseil vous proposent des stages au sein de leurs agences situées à Paris, Angers, Bordeaux, Lyon, Avignon, Toulon et Montauban.


En tant que géomaticien(ne) / cartographe, vous participerez à la construction de diagnostics de territoire et à la production cartographique des différentes missions de l’agence :

- Récupérer, intégrer et gérer la donnée territoriale au sein de notre base de données
- Numériser, digitaliser, valoriser la donnée territoriale au service de nos études
- Réaliser des traitements géomatiques et statistiques dans le cadre de nos missions
- Produire des cartographies (sous SIG et Illustrator) d’analyse et d’enjeux territoriaux

Vous reconnaissez vous ?
- Licence professionnelle
- Des aptitudes graphiques et une bonne connaissance de la sémiologie cartographique
- Outils : QGiS, Illustrator

Ce que nous recherchons :
- Des esprits curieux des problématiques urbaines et environnementales
- Des personnes rigoureuses, autonomes et responsables
- Des passionnés de nouvelles technologies et d’innovation

Gratification : selon les dispositions légales minimales

Candidatures à l’attention de Vincent Ferrand, par mail à sigcitadia AT gmail.com  sous la référence “STAGE SIG”

Catégories: Géomatique

[QGIS] Re: QGIS: erreur de rendu couche bâti

Georezo.net - 13/12/2017 - 16:03
Nombre de message(s) précédent(s) : 5

Bonjour,
Quelle version de Cadastre utilises-tu ? Dans mon cas, j'ai déjà eu ton problème par le passé (et j'utilisais l'instruction 'RecoverGeometryColumn' pour y remédier, qui sert à mettre à jour les métadonnées de la table pour que la colonne de géométrie soit bien reconnue comme telle), mais je ne l'ai plus depuis les dernières versions de Cadastre.
Jean

Catégories: Géomatique

[Job] [FPT] Emploi fonctionnaire SIG - SDIS du Cantal - Aurillac (15)

Georezo.net - 13/12/2017 - 15:58

Le technicien SIG est chargé d'assurer la gestion courante du système d’information géographique du SDIS. Affecté au service Opérations-Prévision, il est intégré au groupement des services opérationnels situé à l'Etat-Major du SDIS.

Missions :
Gestion du SIG du SDIS :
- Enrichir et mettre à jour des bases de données cartographiques
- Assurer la maintenance de la cartographie au CTA/CODIS (Géoconcept)
- S'intégrer dans un SIG et cartographique mutualisé inter-services.
- production de tout document cartographique ou plan dédié à l'illustration de documents opérationnels et formatifs.
- Créer, modifier et éditer les parcellaires au profit des centres de secours.

Plan ETARE :
- élaborer les plans selon les éléments transmis par les compagnies, en utilisant la charte graphique départementale
- Mettre à jour les plans avec une périodicité quinquennale ou suite à un changement important dans l'établissement

Défense Extérieure contre l'incendie (DECI) :
- Renseigner les services prévention et prévision du positionnement et des caractéristiques de la défense incendie et de la desserte des établissements.
- Collaborer au développement du SIG mutualisé en vue d'identifier les ressources en eau adaptées aux risques du département.
- Réaliser les rayons d'action autour des ressources en eau.
- Actualiser la base de données des points d'eau incendie.

Schéma Départemental d'Analyse et de la Couverture des Risques (SDACR) :
- Produire les indicateurs et les cartographies afin de réviser le SDACR et d'analyser la couverture opérationnelle.
- Produire les cartographies opérationnelles (implantation des engins...) et les courbes isochrones permettant de visualiser les différents délais de couverture opérationnelle concernant les moyens de secours.

Relations extérieures :
- RETEX et échanges avec les techniciens et administrateurs SIG des différents SDIS et avec les divers partenaires publics.
- avec les chefs de centre (mise à jour dossiers)
- Veille technologique et remontée d'information

Profil :
- Titulaire d’une formation géomatique /SIG
- Maîtrise des outils bureautique et informatique : S.I.G., statistiques, Excel, word
- Maitrise des référentiels, maitrise des concepts, outils et méthodes de la géomatique
- Notion dans la gestion des réseaux informatiques et langage SQL et des systèmes de gestion de bases de données
- Sens de la communication et de la hiérarchie
- Rigueur et méthode
- Connaissance du milieu sapeur-pompier souhaitée

Tout renseignement auprès de Noémie Guittard (SIG en poste actuellement) 04.71.46.82.60 ou Philippe Mariou, chef de service 04.71.46.82.67

Lettre de candidature manuscrite, accompagnée d'un C.V. à adresser à Monsieur le Président du Conseil d'administration du S.D.I.S. du Cantal - 86 avenue de Conthe – CS 90627 - 15006 Aurillac CEDEX.

https://www.facebook.com/SDIS.du.Cantal.officiel

Catégories: Géomatique

[Géo communiqué] VERSPERA: numérisation et modélisation des plans de Versailles

Georezo.net - 13/12/2017 - 15:50

VERSPERA : Numérisation et modélisation des plans de Versailles sous l’Ancien Ré​gime


Le projet de recherche VERSPERA est un ambitieux projet de numérisation et de modélisation des plans du château de Versailles sous l’Ancien Régime. 16 000 images numériques issues d’un corpus exceptionnel et varié seront mises à disposition du public à partir du 11 décembre 2017. Cette démarche vise à la préservation d’un fonds unique, fragile et difficilement accessible jusqu’à aujourd’hui. Elle permet également de faciliter les restitutions numériques de certains espaces disparus de l’ancienne résidence royale

http://www.decryptageo.fr/wp-content/up … rspera.jpgUn ambitieux projet de numérisation
Depuis 2013, le Centre de recherche du château de Versailles pilote un projet inédit de grande ampleur. Ce programme, lancé en partenariat avec les Archives nationales, la Bibliothèque nationale de France et le laboratoire ETIS (Équipes Traitement de l’Information et Systèmes, UMR8051, université de Cergy-Pontoise / ENSEA Cergy / CNRS), reçoit le soutien financier de la Fondation des sciences du patrimoine – LabEx Patrima et du ministère de la Culture.
Il s’agit d’une vaste opération de numérisation de près de 9 000 documents graphiques relatifs à Versailles de la fin des années 1660 au début du XIXe siècle (châteaux, jardins, parc, domaine et ville). Ces plans proviennent essentiellement des Archives nationales, mais également de la Bibliothèque nationale de France et de l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles. Ils seront consultables par tous sur les différents sites internet des différents partenaires.

Un corpus exceptionnel
Ce corpus documentaire, composé de plans généraux, coupes, élévations, détails d’architecture ou de décoration, est exceptionnel par son histoire et son volume. Il est principalement issu du travail des premiers architectes du roi. De Louis Le Vau à Richard Mique, en passant par Jules Hardouin-Mansart, Robert de Cotte ou Ange-Jacques Gabriel, tous évoquent l’excellence de l’architecture française aux XVIIe et XVIIIe siècles. Ce rassemblement constitue l’un des plus grands fonds publics d’architecture, à l’instar des collections Tessin-Cronstedt-Härleman du musée national de Stockholm. C’est également le plus vaste ensemble documentaire sur l’architecture palatiale classique française des XVIIe et XVIIIe siècles.
La reproduction en images numériques de haute qualité de ce corpus unique a nécessité une importante campagne de restauration de 750 documents fragiles et précieux et la mise en place de procédures innovantes pour faire face à des défis techniques, notamment dus aux dimensions de certains documents de très grand format (jusqu’à 3 m x 4 m) ou à la présence de nombreuses et complexes retombes de papier.
Un logiciel de modélisation
À partir de ces plans numérisés, le laboratoire ETIS a développé un logiciel original de modélisation 3D. L’exhaustivité du corpus ainsi accessible permettra des croisements jusqu’alors difficiles, voire impossibles matériellement.
Chacun pourra alors mieux appréhender la distribution des espaces, le fonctionnement et les usages, en fonction de la topographie de la résidence royale. En effet, depuis le XVIIe siècle, le château de Versailles a connu de nombreuses évolutions architecturales qui se sont succédées ou enchevêtrées dans les bâtiments (relais de chasse, résidence de plaisance, résidence officielle de la cour et du pouvoir royal, galeries historiques, palais national). Ces différentes identités empêchent aujourd’hui une lecture suivie des différentes étapes de construction et d’aménagements de Versailles.
Si la modélisation 3D à partir de plans d’architectes est commune aujourd’hui, un travail semblable à partir de plans anciens est un défi pour le traitement numérique des images, du fait des particularités des documents (absence de normalisation des symboles, imprécision des traits rectilignes, etc.) et de leur numérisation (marques de pliage, parfois filigranes). Les modèles 3D ainsi créés sont édités dans un format standard et peuvent être lus sur n’importe quelle application de visualisation, permettant de les manipuler, de « tourner autour » ou « d’entrer » à l’intérieur du modèle. Le logiciel VERSPERA dispose également d’une fonction de parcours 3D, générant une vidéo « subjective » dans le modèle à partir d’un trajet dessiné sur le plan par celui qui l’utilise. La diffusion de ce programme sera libre de droits.
Des reconstitutions virtuelles pour aller encore plus loin
Pour certains espaces du château présentant un grand intérêt historique, des étudiants de l’université de Cergy-Pontoise (licence professionnelle « Métiers du numérique : patrimoine, visualisation et modélisation 3D ») produisent des visites virtuelles réalistes et de grande qualité technique et esthétique.
VERSPERA en chiffres
–  7500 dessins des Bâtiments du roi sous l’Ancien Régime aux Archives nationales
–  1000 dessins de la collection Robert de Cotte à la Bibliothèque nationale de France
– 200 dessins issus des collections du château de Versailles.
Une présentation VERSPERA aux Archives nationales
Sur le site de Paris des Archives nationales, un espace de présentation du projet permet au public de visionner un court documentaire, véritable « making of » du projet, et de découvrir un exemple de reconstitution d’un lieu disparu aujourd’hui reconstitué grâce à VERSPERA, la petite galerie de Mignard, à l’aide d’une paire de lunettes 3D et après avoir téléchargé une application sur téléphone portable.
À partir du 22 décembre jusqu’au 31 mars, du lundi au vendredi de 10 h à 17 h 30, samedi et dimanche de 14 h à 19 h
Archives nationales, Site de Paris 60 rue des Francs-Bourgeois 75003 Paris
Retrouvez VERSPERA sur :
Carnet de recherche VERSPERA : www.verspera.hypotheses.org
Banques d’images du Centre de recherche du château de Versailles www.banqueimages.chateauversailles-recherche.fr


                                                     
                                                                 
                                     

                                                     
                                                                         
                                             

http://www.addtoany.com/add_to/facebook … t;Facebookhttp://www.addtoany.com/add_to/twitter? … ot;Twitterhttp://www.addtoany.com/add_to/google_p … ot;Google+http://www.addtoany.com/add_to/pinteres … ;Pinteresthttp://www.addtoany.com/add_to/linkedin … t;LinkedInhttp://www.addtoany.com/add_to/tumblr?l … uot;Tumblrhttp://www.addtoany.com/add_to/viadeo?l … uot;ViadeoCet article VERSPERA : Numérisation et modélisation des plans de Versailles sous l’Ancien Ré​gime est apparu en premier sur DécryptaGéo, l'information géographique.



Lire le communiqué de presse sur DécryptaGéo

________________________________________________________________________________

Une collaboration DécryptaGéo / GeoRezo


[img]http://georezo.net/img/logo/logo_decryptageo.png[/img]  [img]http://georezo.net/img/logo/banniere_georezo.gif[/img]

Catégories: Géomatique

[Géo communiqué] Syntec Numérique : bilan du secteur numérique 2017 et perspectives

Georezo.net - 13/12/2017 - 15:50

Chiffres clés Croissance et Emploi / Syntec Numérique : bilan du secteur numérique 2017 et perspectives 2018


Syntec Numérique, syndicat professionnel des entreprises de services du numérique (ESN), des éditeurs de logiciels et des sociétés de Conseil en Technologies, a présenté aujourd’hui le bilan 2017 et les perspectives 2018 du secteur numérique.
Pour découvrir le découvrir en vidéo, merci de cliquer sur l’image ci-dessous :
https://www.youtube.com/watch?v=lMVwcepken8


Les principaux enseignements :
■ 53,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2017
■ Syntec Numérique révise légèrement la croissance 2017 du secteur : +3,4%
■ Syntec Numérique attend une croissance de +3,6 % en 2018
■ 19 000 créations nettes d’emplois en 2016
■ Plus de 3 440 demandeurs d’emploi formés et recrutés en 2017 via la Préparation Opérationnelle à l’Emploi (POE), soit près de 11 900 personnes en 4 ans
■ Focus chiffré sur la RGPD (Réglementation Générale sur la Protection des Données qui entre en vigueur le 25 mai 2018) :
– 42% des entreprises prennent tout juste conscience de la RGPD (niveau de maturité faible)
– Budget 2018 : 958 millions d’euros


***



A propos de Syntec Numérique

Syntec Numérique est le syndicat professionnel des entreprises de services du numérique (ESN), des éditeurs de logiciels et des sociétés de conseil en technologies. Il regroupe plus de 2 000 entreprises adhérentes qui réalisent 80% du chiffre d’affaires total du secteur (plus de 50Md€ de chiffre d’affaires, 447 000 employés dans le secteur). Il compte 30 grands groupes, 120 ETI, 1 000 PME, 850 startups et TPE ; 11 Délégations régionales (Hauts de France, Grand Est, Auvergne Rhône-Alpes, Provence Alpes Côte d’Azur, Occitanie, Nouvelle Aquitaine, Pays de la Loire, Bretagne, Bourgogne-Franche-Comté, Centre Val de Loire, Normandie) ; 16 membres collectifs (pôles de compétitivité, associations et clusters).

Présidé par Godefroy de Bentzmann depuis juin 2016, Syntec Numérique contribue à la promotion et à la croissance du Numérique à travers le développement de l’économie numérique et de ses usages, l’accompagnement et l’essor de nouveaux marchés, le soutien à l’emploi, la formation, les services aux membres et la défense des intérêts de la profession.

Syntec Numérique fait partie de la Fédération Syntec qui regroupe dans ses syndicats constitutifs plus de 3 000 groupes et sociétés françaises spécialisés dans les domaines de l’Ingénierie, du Numérique, des Etudes et du Conseil, de la Formation Professionnelle, de l’Evénement.

www.syntec-numerique.fr

Vidéo de presentation du bilan 2017 et des perspectives 2018 du secteur numérique : https://www.youtube.com/watch?v=lMVwcepken8

Agence Wellcom :

Elise Plat – Camille Ruols

Tel : 01 46 34 60 60

elise.plat AT wellcom.frcamille.ruols AT wellcom.fr

http://wellcom.fr/presse/syntec-numerique/


Panorama économique et social, décembre 2017 sous ce lien

http://www.addtoany.com/add_to/facebook … t;Facebookhttp://www.addtoany.com/add_to/twitter? … ot;Twitterhttp://www.addtoany.com/add_to/google_p … ot;Google+http://www.addtoany.com/add_to/pinteres … ;Pinteresthttp://www.addtoany.com/add_to/linkedin … t;LinkedInhttp://www.addtoany.com/add_to/tumblr?l … uot;Tumblrhttp://www.addtoany.com/add_to/viadeo?l … uot;ViadeoCet article Chiffres clés Croissance et Emploi / Syntec Numérique : bilan du secteur numérique 2017 et perspectives 2018 est apparu en premier sur DécryptaGéo, l'information géographique.



Lire le communiqué de presse sur DécryptaGéo

________________________________________________________________________________

Une collaboration DécryptaGéo / GeoRezo


[img]http://georezo.net/img/logo/logo_decryptageo.png[/img]  [img]http://georezo.net/img/logo/banniere_georezo.gif[/img]

Catégories: Géomatique

[QGIS 2.x] Population d'une communauté de communes à partir d'une base de données communales

Dernières discussions Sig forum - 13/12/2017 - 15:02
Bonjour à tous,

Je dispose des éléments suivants :
- une couche vecteur de polygones de communes avec un champ 'Intercommunalité' renseigné et un champ 'Population'
- une couche vecteur de polygones d'intercommunalités avec un champ 'Intercommunalité' renseigné

Je cherche à obtenir, dans ma couche 'Intercommunalités', un champ 'Population' résultant de la somme des 'Population' de la couche 'Communes' pour chacune des 'Intercommunalités' correspondante.

Or, à ma connaissance, dans la calculatrice de champ, je ne peux faire référence qu'aux champs de la couche en question.
Afin de renseigner automatiquement le champ 'Population' de ma couche 'Intercommunalités', je verrais grossièrement une manip du genre :
=> Si 'Intercommunalite' = 'CC ABCD', alors 'Population' = Somme ('Population' de la couche 'Communes' où 'Intercommunalite' = 'CC ABCD')

Quel manip dois-je donc accomplir pour obtenir dans ma couche 'Intercommunalités' la population correspondante ?

En vous remerciant d'avance de vos réponses !
Catégories: Géomatique, On en parle

[Télédétection] Re: Correction radiométrique (réflectance) sur Pléiades Géosud

Georezo.net - 13/12/2017 - 14:41
Nombre de message(s) précédent(s) : 6

Bonjour,

Je n'ai aucunement la prétention d'apporter des réponses claires et/ou précises, malheureusement pour vous. Mais la discussion est intéressante alors poursuivons.

Pour le niveau du produit dont vous disposez, ne faut-il pas regarder du côté du pôle THEIA ? En effet, le projet GeoSud étant une "mise en réseau des communautés d'utilisateurs dans le cadre élargi du Pôle national Theia dédié à l'observation des surfaces continentales", je me dis que le traitement des images peut être renseigné de ce côté là.

Nous souhaiterions cependant décliner cette méthode en comparant deux zones différentes à la même date (donc deux classifications différentes) ou même en utilisant le modèle d'une classification A sur une zone B. Idem à deux dates différentes.


Là encore je pense "contexte" : vos zones sont-elles proches l'une de l'autre ( mêmes conditions météo) ?
Quand vous dites "modèle", vous parlez d'une chaîne de traitement particulière ?
J'aurais tendance à dire que la classif non supervisée prend en compte son entourage. L'idée c'est quand même de discriminer des objets selon leur contexte. Si le contexte paysager est le même d'une zone à l'autre, les classes ne devraient pas différer énormément (en nombre, en qualité, en contenu).

Donc nous arrivons très bien à extraire la végétation des milieux qui l'entourent, le problème est que l’utilisation de la classification non supervisée induit forcément que les classes crées par l'algorithme sont différentes d'une image à l'autre. Donc on ne peux pas comparer deux classifications différentes de deux images différentes, c'est pour ça qu'on cherche à rendre les pixels plus "fidèles" de façon à conserver un seul modèle de classification à appliquer sur plusieurs images et à plusieurs dates.


Ca explique la recherche du signal le plus pur. Le nombre de classes pourrait être restreint dès le début dans votre zone d'étude. Si l'algo est forcé de trouver 5 classes dans votre image, il y a des chances pour que ces classes soient de même nature dans vos différentes zones d'études (modulo la proximité géographique) et se comporter de la même manière (histogrammes). La valeur des pixels devient dans ce cas moins importante.

Si les pixels ne sont pas identiques d'une date ou d'une image à l'autre, ce n'est pas très grave (c'est même le but !), tant qu'ils restent dans un intervalle cohérent permettant de les ranger dans les bonnes classes et faire une comparaison des changements.


Personnellement, je me pencherais plus sur le comportement des pixels au sein de la classe selon les différentes bandes spectrales, plutôt que sur leurs valeurs. L'important est de garder une source d'image cohérente : toutes corrigées des effets de l'atmosphère ou aucune, mais pas les 2.


sans correction radiométrique supposée, un couvert végétal épars sur une zone A en 2015 peut très bien devenir un couvert végétal dense sur la même zone en 2017 à cause du changement de classe par la classification non-supervisée alors que la surface est exactement la même


On est d'accord que dans ce cas, le comportement intra classe ne suffit pas. Dans mon domaine le fait de faire la distinction sable/végét est déjà une victoire en soi ! Je ne peux pas me prononcer pour une distinction si fine en classification non supervisée. J'aurais tendance à aller vers l'apprentissage, avec notamment des Forêts d'arbres décisionnels (qui peuvent donner de bons résultats, mais ça reste de la théorie). https://fr.wikipedia.org/wiki/For%C3%AA … cisionnels

Je doute du côté salvateur du pixel parfait, mais c'est personnel. Je serais d'ailleurs ravie de connaître le résultat de vos comparaisons si vous en faites.

Une idée pour améliorer le NDVI, même si j'ai compris que ça n'était pas votre priorité au vu des premiers résultats, mais une petite ACP en amont du NDVI peut toujours aider.

J'espère avoir pu apporter un peu de matière à la réflexion, même si je suis consciente qu'on s'éloigne de la question de base et que mes réponses tapent un peu à côté de votre sujet.

Cordialement,

Bénédicte.

Catégories: Géomatique

[Géo'Bar] Intelligence Artificielle : ca progresse !

Georezo.net - 13/12/2017 - 14:32

Hello

C juste pour Info ...

https://www.lesnumeriques.com/vie-du-ne … 69235.html

Bon je vais relire Asimov ... En esperant que les 3 lois de la Robotique seront vraiment toujours respectees !?

Les 3 lois de la Robotique: 
- Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger.
- Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la première loi.
- Un robot doit protéger son existence dans la mesure ou cette protection n'est pas en contradiction avec la première ou la deuxième loi.

GeoBye, Pat

Catégories: Géomatique

[QGIS] Re: QGIS: erreur de rendu couche bâti

Georezo.net - 13/12/2017 - 14:06
Nombre de message(s) précédent(s) : 2

oui comme d'habitude les données source sont en RGF93/CC45 et j'ai ciblé de la même manière ainsi quand je l'export sur map ou sur google earth ça recadre comme il faut

Catégories: Géomatique